Introduction

Pablo Picasso est un peintre, dessinateur, graveur, sculpteur et céramiste. C’est un artiste espagnol qui a beaucoup influencé l’art moderne. Pour beaucoup de personnes il est l’artiste le plus célèbre du XXème siècle. Il a réalisé le collage de La bouteille du Vieux Marc en 1913. Cette œuvre est intéressante parce qu’elle mêle au classique la modernité. comment les œuvres d’art se situent entre tradition et modernité ?

I Présentation

  • Contexte

La bouteille du Vieux Marc peint par Pablo Picasso en 1913 fait partie de la période du cubisme. A cette époque, le monde n’est pas encore en guerre. Cette composition appartient à la période du cubisme synthétique (1912- 1914) au cours de laquelle Picasso et Braque reviennent à une simplification des formes ainsi qu’à une référence explicite aux objets. Grâce à la page de journal qui y est collée, on peut la dater d’un séjour à Céret au printemps 1913.

 

  • Biographie

Pablo Picasso est né en 1881, en Espagne. Son père est professeur de dessin. Au cours de ses études à l’école de Beaux Arts de Barcelone, il montre un talent d’artiste. En 1904, il s’installe à Montmartre. Sa carrière de peintre et de sculpteur évoluera avec sa vie, ses rencontres, ses émotions.

De 1901 à 1904 (période bleue), ses peintures sont froides et tristes car son grand ami d’enfance se suicide. De 1905 à 1906 (période rose) il reprend goût à la vie et prend pour sujet les thèmes du cirque. Il fréquente le Louvre. Il rencontre Georges Braque (peintre, sculpteur, et graveur français)  avec qui il invente le cubisme en 1911. En 1937, un évènement tragique bouleverse sa carrière ; l’aviation  allemande bombarde la petite ville espagnole Guernica. En réaction, Picasso peint l’immense toile qui sera exposée un mois plus tard au pavillon républicain de Paris. On définit cette œuvre comme « un instrument de guerre » et lui a permis de se rapprocher du parti communiste dont il devient membre quelques semaines plus tard.

Tout au long de sa carrière, Picasso s’est également livré à la photographie, à la sculpture, à la gravure. Il a remis à l’honneur les dessins d’enfants. Il meurt le 8 avril 1973.

Son parcours artistique est l’un des plus riches de l’Histoire de l’art du XX siècle.

 

II/ Description

  • Description détaillée

Cette œuvre représente une scène ordinaire du quotidien de la nature morte : une table, un verre, une carafe et un journal. C’est une nature morte, il n’y a donc aucune présence humaine. Les objets ne sont pas vraiment reconnaissables et leur identification nécessite un décryptage. L’œuvre crée une énigme pour reconstruire l’image.

-la carafe : à la fois verticalité et rondeur. Elle est représentée par des lignes droites et des lignes courbes en haut du tableau. La rondeur est redite par l’étiquette qui semble s’être détachée de l’objet. On la remarque par le mot « VIEUX MARC ».

-le bouchon de la carafe est représentée vu du dessus en haut de la composition. La table est disloquée par une ligne courbe discontinue et tracée de façon appuyée.

-le papier collé, avec un motif, fait office de nappe ou de toile cirée que l’on pose sur une table pour la protéger.

-le deuxième papier collé, celui situé le plus en bas représente le bord de la table visible par un jeune enfant. Un vrai journal est représenté pour montrer la vie réelle d’une personne.

 

  • Composition de l’œuvre

-mots et image : le brouillage de la lisibilité de l’image par la déconstruction des objets est compensé par l’intégration de mots qui éclairent le flou.

-forme et fond : le fond est le support lui-même. La forme des objets est variée : triangles, rectangles, demi-cercles. Le réseau de lignes en arrière plan donne aux éléments de la composition une légère visibilité.

-les couleurs, les lignes : la couleur crée un effet  de décoration. Sans les deux morceaux de papiers collés, il n’y aurait aucune couleur. Les couleurs dominantes sont l’ocre, le blanc et le noir. Ce qui évoque la peinture classique. C’est une œuvre essentiellement graphique qui rassemble le moderne (papier collé, peu de couleurs, formes floues) et la tradition (nature morte).

-la lumière : il y a ambiguïté à ce sujet car les zones grisées n’ont pas pour objectif de représenter l’ombre, comme dans la tradition, mais ont pour fonction de décoller les formes du fond pour éviter l’effet de surface plane.

-espace et temps : l’œuvre nécessite attention, temps et réflexion. L’image ne renvoie pas une perception évidente. Il faut créer une histoire pour comprendre la composition. Il y a des actions dessinées de haut en bas : on pose la bouteille, enlève le bouchon et on jette un coup d’œil sur l’étiquette.

-technique : fusain (sorte de charbon pour dessiner), papiers collés ou épinglés. Il s’agit de la première tentative d’introduction d’éléments du réel dans une œuvre en deux dimensions. Le fusain suggère le contour de la table, le goulot et le corps de la bouteille, le profil du verre ainsi que les morceaux de papiers. Cela nous nous guide dans l’interprétation. Par exemple, le morceau de papier peint, identique à celui qui recouvre la table, attire l’attention sur la transparence du verre. Les papiers collés font un retour au réel, cela prolonge le questionnement de Picasso sur la perception de sa propre œuvre : la réalité ou l’abstrait ?

 

III Interprétation à travers le cubisme.

  • Les origines du cubisme

Le cubisme est un mouvement d’avant-garde du XX siècle, qui a révolutionné la représentation par la géométrisation.

Pablo Picasso est à l’origine du cubisme. Il réalisera en 1907, l’œuvre Les demoiselles d’Avignon, qui représente des femmes entièrement nues d’une manière particulière, les corps de ces femmes étant massifs et géométriques. Le peintre recherche du volume. Ses figures sont comme des sculptures. Le cubisme s’inspire des œuvres du XIXème siècle, il s’inspire plus particulièrement du naturalisme de cette époque (mouvement littéraire et artistique qui s’intéresse aux questions sociales et politiques de son époque). C’est Louis Vauxcelles (critique d’art) qui suite à sa visite à la galerie Kahneweilleur, emploiera le mot « cube » dans un de ses articles.

 

  • Caractéristiques

L’utilisation des formes géométriques et la représentation de touts les côtés d’un objet marque une rupture avec la perspective (la profondeur). Les artistes cubistes fragmentent les objets et les personnages dans leurs œuvres. Un objet peut être vu de plusieurs points de vue dans l’œuvre. Les cubistes utilisent des objets de la vie quotidienne comme : des bouteilles, de la vaisselle ou encore des fruits ; avant de s’intéresser aux instruments de musique. Ils abandonnent peu à peu les paysages pour les natures mortes. Ce mouvement d’avant-garde se divise en trois périodes :

  • 1907 – 1909 : précubisme ou cubisme cézanien
  • 1909 – 1912 : cubisme analytique
  • 1912 – 1914 : cubisme synthétique

Ses deux principaux représentants sont : Pablo Picasso et Georges Braque.

Le cubisme cézanien : cette période marque le début des premières formes géométriques.

Le cubisme analytique : cette période utilise beaucoup plus de formes géométriques. Les couleurs employées sont moins nombreuses.

Le cubisme synthétique : cette dernière phase est comme un aboutissement du cubisme. Les papiers collés sont de plus en plus utilisés.

 

  • Le cubisme et la tradition

La tradition désigne la transmission sans interruption d’un contenu à travers l’histoire depuis un événement fondateur.

Le cubisme est une tradition car celle-ci représente une nature morte. Les premières natures mortes datent de l’époque hellénistique et depuis ce jour elles sont transmises d’époques en époques (Moyen-âge, du XVIIème au XXème siècle).

L’utilisation du fusain entre aussi dans la tradition car celui-ci est utilisé depuis la renaissance.

 

  • Le cubisme et la modernité

La modernité est ce qui témoigne des transformations, des évolutions de l’époque présente.

Le cubisme est une modernité car il s’agit de la première introduction d’éléments du réel dans une œuvre en deux dimensions. Il intègre des éléments comme des papiers collés. Le peu de couleurs différencie cette œuvre des plus anciennes qui présentaient une palette plus riche.

 

  • Œuvres comparables à celle-ci

Le cubisme est une période artistique qui va durer 7 ans de 1907 à 1914, même si quelques artistes continueront à exploiter le cubisme après 1914. Beaucoup de peintres vont utiliser cette technique comme en 1913 Aria de Bach de Georges Braque ou encore en 1920 The Open Window de Juan Gris.

Aria de Bach : est une œuvre de Georges Braque un des pères du cubisme. Cette œuvre est une nature morte, on aperçoit une guitare avec à l’arrière une cheminée et ainsi un petit livre intitulé « Aria de Bach » qui se situe à l’avant de la guitare. Cette œuvre entre dans la 3ème période soit le cubisme synthétique (1913-1914). Cette composition à été faite à l’aide de fusain, papier faux bois papier noir collé sur papier, elle fait 62x46cm, et elle se situe maintenant à la  National Gallery of Art, Washington.

The Open Window : une œuvre de Juan Gris, exposée au Queen Sofia Museum à Madrid. Cette composition est une nature morte qui représente une fenêtre ouverte d’où le titre, devant cette fenêtre se trouve une table avec posé dessus une guitare, une partition, une carafe accompagnée d’un verre, on voit aussi un journal. On aperçoit une mer à travers la fenêtre et aussi on montagne a l’arrière de cette mer. C’est une huile sur toile, qui fait 65x100cm.

 

Conclusion

Cette composition appartient à la période du cubisme synthétique (1912- 1914) au cours de laquelle Picasso et Braque reviennent à une simplification des formes ainsi qu’à une référence explicite aux objets. Ils partent d’une base classique, c’est-à-dire simple et y ajoute des éléments modernes. Dans cette œuvre, la base de Pablo Picasso est une simple carafe à laquelle il y ajoute de légers détails comme une étiquette ou un papier collé désignant un journal. La tradition de nature morte est respectée et le moderne y est incorporé. Cette œuvre est une énigme parce que le cubisme en est l’influence. Pablo Picasso veut faire comprendre que les œuvres de bases, de tradition peuvent être renouvelées en y ajoutant des détails de l’époque.

Publicités